Le département de Dordogne

Le département de la Dordogne correspond à peu près à l’ancienne province du Périgord. Elle dépendait de l’Aquitaine (appelée alors Guyenne). Au 12e siècle, Henri Plantagenêt est devenu duc d’Aquitaine par mariage, puis roi d’Angleterre en 1154, d’où un conflit territorial avec les capétiens. En 1259, puis 1279, les traités reconnaissent sa suzeraineté sur le Périgord. Il est obligé d’administrer à distance un domaine étendu, avec peu de moyens financiers. Il fonde d’abord Lalinde en 1267 comme bastide-port au bord de la Dordogne, à la tête d’une juridiction (définie dans la charte de coutumes et qui englobe des castrum seigneuriaux). Il utilise les bastides pour organiser le territoire et développer les productions agricoles : Molières 1273, Monpazier 1284, Vergt 1285, Beauregard 1286. Les denrées sont exportées via les cours d’eau, d’où des ports associés.

Il convient parallèlement de sécuriser les voies de transit dans l’arrière-pays, d’où la création concomitante de bastides sur des voies de passage. Les carrefours de voies anciennes sont en situation de pech : Villefranche-du-Périgord 1261 (encore dans une logique agenaise), Beaumont-du-Périgord 1272. Dans d’autres cas, il s’agit au contraire du passage d’une rivière, c’est le cas sans doute pour Eymet 1270, et pour deux villes frontières : Saint-Aulaye 1288, qui dépend du comte d’Angoulême, et Domme, où une bastide est en 1286 accolée au château par le roi de France dans une pointe avancée du domaine capétien.

Aujourd’hui, les truffes, les châtaignes, les noix, les fraises, le bergerac, le monbazillac constituent les richesses et les enjeux patrimoniaux.

vue aérienne de Monpazier, un plan en damier exemplaire


L’association départementale

Les statuts de l’Association départementale

La composition du Bureau de l’Association départementale

Rédaction réservée

Les administrateurs désignés pour siéger au CA de la Fédération

Fabrice DUPPI (Monpazier) titulaire

Bernard DELPRAT (Vergt) titulaire

Sylvie HUSSON (Domme) titulaire

Yannick LAGRENAUDIE (Ste Aulaye) suppléant

Le Site Internet de l’Association départementale

Rendez-vous sur notre site Internet : site non disponible.

Les communes-bastides

Le département comporte 11 bastides.