Le département de Dordogne

En Dordogne, des bastides ont été implantées pour consolider la zone frontière entre royaume de France et duché d’Aquitaine. L’affrontement franco-anglais a contribué à la diversité des bastides, aux côtés des contraintes économiques et agricoles.

Aujourd’hui, les truffes, les châtaignes, les noix, les fraises, le Bergerac, le Monbazillac, le Cognac constituent les richesses et les enjeux patrimoniaux.

Le département comporte 10 bastides.