Histoire

Un premier peuplement est signalé en 1158 et concerne l’église qui dessert Saint-Jean-de-Vernhet et Sainte-Marie-de-Vernh.

La bastide est fondée le 26 mars 1285 par Archambaud III, comte du Périgord.

Village de développement agricole dans une clairière en cœur de forêt.

Alternativement française ou anglaise pendant la guerre de Cent Ans (château fort construit en 1290 sur ordre du duc d’Aquitaine, détruit en 1399 par le roi de France).

Situation, plan

Allongée au pied des collines (ruisseau le Vern), à l’intersection d’une combe qui mène aux plateaux.

Vergt aérien

Au centre de la place, la halle nous réserve une surprise…

Les +

Poumon économique du Périgord central, Vergt a toujours été un lieu actif de foires et marchés. Le canton de Vergt produit 5 000 t. de fraises (sur les 8 000 t. de l’appellation protégée). D’où l’importance de la fête de la fraise instituée par les producteurs.

Vergt halle

…La grande halle se prépare : bientôt la fête de la fraise !

A visiter/à faire

Église Saint-Jean et son clocher rénové grâce aux subsides du poète Jasmin.

Les balcons du 19e, lavoirs et fontaines.

Musée Napoléon.

Sentiers de randonnée.

Camp de Durestal, restauré, haut lieu de la Résistance inspecté par André Malraux en 1944.

À proximité

Périgueux, Bergerac, les Eyzies, Lascaux…

Événements

Mai (3e dimanche) : fête de la fraise et des fleurs, marché aux fleurs, vide-grenier.

Juillet-août : marché nocturne.

Septembre (3e dimanche) : comice agricole.

En savoir plus

Heurtoir bronze

Au fil des rues, un heurtoir en bronze (19e siècle), la main tient une pomme