Le département des Pyrénées-Atlantiques

Le Béarn était un domaine d’éleveurs pratiquant la transhumance, en plaine l’hiver, en montagne l’été. Il était aussi parcouru par des routes commerciales et par des chemins de Saint-Jacques. Certaines bastides accompagnent les forteresses frontalières, d’autres sont de petits villages créés pour développer la production agricole. (A l’ouest du département, La Bastide-Clairence et Tardets étaient dans le royaume de Navarre).

Aujourd’hui, la blonde d’Aquitaine, la tome de brebis, l’élevage de truites perpétuent cette vocation agricole. N’oublions pas le Jurançon, ni le premier producteur mondial de miel.

Le département comporte 15  bastides regroupées dans l’association Bastides 64.